Comment créer une visite virtuelle Google Street View ?

Comment créer une visite virtuelle Google Street View ?

3 mars 2018 Google My Business Google Street View Trusted Réalité virtuelle visites virtuelles google 0
equipement shooting 360°

Une visite virtuelle à 360° de type Google Street View consiste à relier plusieurs photos 360° (appelées aussi hotspot) entres elles. C’est grâce à l’application android Google Street View que l’on va pouvoir publier les photos 360° et ensuite les relier entres elles via le fameux système de navigation Google Street View. Ces photos 360° seront finalement visible sur Google maps, Google Street View et éventuellement intégrées, si vous le souhaitez à Google My Business et à n’importe quel site internet, exactement comme on intègre une vidéo YouTube (via une « iframe »).

Tips Il existe d’autres programmes pour relier des photos 360° entres elles, qui d’ailleurs permettent aussi d’intégrer des éléments interactifs (ce que ne permet pas encore, en 2018 (!!) Google Street View !), voir le tuto ici.

equipement shooting 360°

2 méthodes possibles suivant la qualité attendue : Low cost ou HDR ?

Le processus de création d’une visite virtuelle en haute définition, soit « professionnelle » ou HDR est assez long. Il existe un autre processus plus court mais de qualité d’image largement inférieur, c’est celui où le photographe à recours à une camera 360° comme le Theta S de Ricoh.

Pour commencer, voyons la méthode professionnelle HDR, avec un appareil photo réflexe :
Il existe donc deux méthodes pour créer une visite virtuelle à 360° : si vous vous attendez à la meilleure qualité possible, cette méthode requiert un appareil photo de type professionnel donc réflexe (exemple Nikon D7100) munie d’un objectif de type fish-eye 8mm, un trépied et élément principale : une tête panoramique.

Un hotspot ou photo 360° est composé de plusieurs photos : souvent 6 au minimum. 4 photos à l’horizontal, 1 photo du ciel (appelé aussi zénith) et 1 photo du sol (appelé aussi nadir). Ensuite, pour capter le maximum de détails dans chaque image, il faut utiliser la technique bien connue en photographie : le bracketing.

Le bracketing consiste à prendre plusieurs photos de la même image en faisant varier pour chaque photo l’exposition, soit plus claire soit plus foncé, généralement on va prendre 3 photos, une sous-exposée, 1 exposée normale, 1 sur-exposée. Cela multiplie donc le nombre finale de photos : de 6 photos, avec le bracketing pour augmenter vraiment la qualité d’image, on passe à 6×3 = 18 photos pour 1 hotspot 360°. Il faudra donc utiliser un logiciel pour fusionner ces photos bracketée, par exemple LightRoom ou Photomatix…

Tips Il est possible de réaliser une photo 360° HDR sans trépied, sans tête panoramique et sans fish-eye… !  Un simple objectif 25mm et une corde à linge peuvent suffire, votre habileté fera le reste ! Voir le tuto ici.

Comment réaliser les photos ? Grâce à la tête panoramique qui permet de placer l’appareil photo parfaitement centré par rapport au point nodale (comment placer correctement mon appareil réflexe sur le point nodale ? Voir tuto ici), prenez vos photos à intervalles de 45°, 60° 90°.. cela dépend de votre choix et votre objectif. Exemple standard : avec un objectif 8mm si vous souhaitez prendre 4 photos horizontales (au lieu de 6, cela affecte un peu la qualité photo finale) vous devrez donc prendre une série de photos toute les 90° (4*90°=360°)

Une fois les 18 photos prises et que vos photos bracketées sont fusionnées via Lightroom (ou autre logiciel), vous devez les assembler pour créer le hotspot 360° avec un logiciel spécifique, le plus efficace actuellement est PTGUI. voir le tuto sur l’assemblage des photos dans PTGUI. Vous avez sûrement entendu parler du logiciel Autopano, mais ce dernier est beaucoup moins efficace concernant l’assemblage de la photo du nadir (la photo du sol).

Voyons la méthode photo 360°… lowcost !

Il existe des camera 360° grand public qui prennent en 1 touche bouton 1 photo 360° ! C’est 10x moins de temps que la méthode professionnelle.. mais pour un résultat de qualité de photo forcément… plus faible comparée au HDR.  Même si on parle de 4K sur ces types d’appareils cela à révolutionné la création de visite virtuelle à 360° mais malheureusement si les conditions de lumières ne sont pas optimales, (plein jour extérieur, ciel dégagé… ), la qualité de rendu est terriblement mauvaise.
Donc pour la plage avec vos potes c’est parfait et pratique, par contre dans 90% des cas vos photos d’intérieures seront… horribles ! D’où la nécessité, encore en 2018 de passer par un photographe pro agréé Google Street View pour une qualité… optimale !

 

Laisser un commentaire